Total TVA incluse
 article
Accéder au panier
  • L'histoire


  • 1892

    • Josef Weber, fils d’un riche négociant, ouvre sur la Papierwerdinsel à Zurich «J. Webers Bazar», le plus grand magasin de Suisse. Les vitrines à l’éclairage électrique constituent une véritable attraction. Ses pratiques commerciales, étudiées chez Printemps à Paris, sont nouvelles pour les Zurichois: sous un seul et même toit, il regroupe pratiquement tous les secteurs dans des départements spécialisés selon la stratégie «tout pour tous». Sans aucune obligation d’achat, les clients peuvent examiner les produits comme lors d’une exposition. Les prix sont affichés et payables au comptant. Pas de marchandage. Mais Weber mise avant tout sur les nouveautés. Les affaires démarrent bien. Cependant, au bout d’un an, les caisses sont vides. Weber cherche un partenaire financier.

  • 1893

    • Le banquier Heinrich Burkhardt acquiert «J. Webers Bazar». Bien qu’il souhaite une expansion rapide, il ne devient pas, lui non plus, le roi du grand magasin en un jour. Malgré divers échecs, cet homme déterminé parvient cependant toujours à sauver la perle, le grand magasin principal (l’ancien Webers Bazar) par le biais d’une nouvelle société.

  • 1896

    L’entreprise se nomme pour la première fois «Globus».


  • 1924

    • E. Hans Mahler assume pendant quatre décennies la direction de Globus et consolide les bases de l’entreprise. Entre 1926 et 1936, il instaure la «gestion d’entreprise scientifique» qui crée des structures commerciales claires et lutte contre tout gaspillage par le biais d’impératifs budgétaires détaillés pour les frais d’exploitation, le chiffre d’affaires et les stocks. Stratégie:
    • Globus se considère comme le «partenaire du consommateur» – en particulier celui du consommateur aux exigences modérées. Globus devient le «grand magasin de la classe moyenne» dont 85% des articles proviennent de fournisseurs suisses, plus de trois quarts d’entre eux étant fabriqués en Suisse.

  • 1930

  •  Centralisation des Achats, uniformisation du logo Globus, développement de la formation professionnelle au sein de l’entreprise. Création du journal de la société qui paraît six fois par an.